PLAQUE MOTO (spécial Enduro) taille 10x10 cm


Vous êtes ici :
Le format 27.5x20 cm n'est pu disponible en aluminium. Il sera fabriqué en plexiglass
Eurobande
-
-
Numéro de département
Fond
  • Plaque
  • Numéro
  • Eurobande
  • Département
  • Liseré
  • Petit texte
  • Fond
  • Finition
  • Testez-moi ! Verso
- -
- -
Options Homologuées
Options Non-Homologuées
Taille de plaque Homologuée
Taille de plaque Non-Homologuée
15 €
Ce produit est vendu à l'unité
Paiement
sécurisé
Livraison
rapide
Fabrication
française
Encres
écologiques

So Colissimo
Livraison estimée le jeudi 8 décembre

NB : le module de commande de plaque d'immatriculation n'est là que pour vous donner un aperçu de votre future plaque d'immatriculation. Ainsi afin de respecter l'harmonie de votre plaque d'immatriculation nous centrons les logos, les textes et harmonisons les dimensions.Les tailles des caractères de l'immatriculation sont ajustées selon la taille de votre plaque et peuvent différer de l'aperçu.

LES PLAQUES EN PLEXIGLAS
Plaque d'immatriculation fabriquée pour durer
Finition haut de gamme

Fabriquée en france. Impression Haute définition.

Résistance aux UV

Anti-Jaunissement avec un traitement anti-UV.

Plaque immatriculation plexiglass
Sans Publicité

Aucune publicité sur nos plaques d'immatriculation

Résistance extrême

Plexiglass ultra-résistant aux chocs et aux intempéries

Plaque immatriculation moto enduro

En France, la conduite de tout véhicule à deux-roues est très réglementée. Les normes en vigueur annoncent certaines obligations légales tant au véhicule utilisé qu’à l’automobiliste. Par ces obligations, on peut citer le port d’un casque jet homologué ou encore l’obligation pour le propriétaire d’avoir le permis en adéquation avec la catégorie de sa moto ainsi que plusieurs autres règles très importantes. S’il arrivait qu’un motocycliste ne respectait pas l’une ou l’autre de ces règles, eh bien, il s’expose tout simplement à plusieurs sanctions. Parmi les obligations, figure aussi l’utilisation d’une plaque immatriculation moto homologuée. Il faut noter que les normes en vigueur en matière de plaque moto sont très pointues. Un nouveau système d’immatriculation a d’ailleurs été mis en place afin de sanctionner toute non-conformité de la plaque. Vous possédez une moto enduro et vous comptez la faire immatriculer ? Découvrez ici toutes les réglementations en vigueur en matière de plaque immatriculation moto enduro.

L’homologation de la plaque immatriculation moto 

Jusqu’aujourd’hui, les motocyclistes et les automobilistes ont connu plusieurs réformes en matière d’homologation des plaques d’immatriculation de leur véhicule. En 2009 déjà, on assistait à l’avènement d’un arrêté qui imposait entre autres différents formats de plaques moto selon la cylindrée de l’engin. Notons qu’il y avait au total trois différents formats. En février 2015, cet arrêté a été revu pour encore être révisé en janvier 2017. D’après la DSCR, ces différentes réformes en matière de plaque minéralogique ont pour principal objectif d’assurer la sécurité des citoyens. Il a été démontré par des études que l’utilisation d’une plaque immatriculation moto homologuée permet un contrôle bien plus efficace par les radars. Les forces de l’ordre peuvent ainsi contrôler de manière plus optimale ces motards qui sont tentés de rouler à très grande vitesse.

C’est donc dans ce cadre que cette cellule (DSCR) du Ministère de l’Intérieur a déduit qu’une plaque moto aux dimensions conformes aux normes, comportant les bons coloris et formats de caractères et apposer à l’arrière de la moto comme il se doit, contribue pleinement à assurer la sécurité du passager et du motocycliste. Non seulement aux deux-roues, ces normes en vigueur s’appliquent également aux tricycles, aux quadricycles (quads), aux cyclomoteurs et aux véhicules neufs, d’occasion et de collection. Notons toutefois que dans la catégorie de deux-roues, figurent les motos enduros qu’il ne faut pas confondre avec les cross. Une telle moto doit porter une plaque immatriculation moto enduro homologuée conforme aux normes du Code de la Route.

Quelle est la réglementation pour les plaques immatriculation moto enduro ?

D’après l’arrêté du 18 janvier 2015, il est dit que les 2, 3, 4 roues motorisées non carrossées doivent être munies d’une plaque immat moto avec le format standard 21 * 13 cm. Idem pour une plaque immatriculation moto enduro. Toutefois, les motos, sur lesquelles ont déjà été fixées des plaques anciennes avant le 1er juillet 2015, peuvent encore les utiliser à condition que ces dernières respectent également les normes de l’arrêté de 2009. Une révision a été faite en 2017. Il s’agit donc d’un nouveau système d’immatriculation qui a donné naissance à de nouvelles plaques d’immatriculation. 

D’après cette nouvelle réglementation, les plaques anciennes ne sont plus valables en France. Le schéma est donc le suivant : il n’y a qu’un seul format de plaque qui est homologué : 21 * 13 cm et ce, sur tout le parc moto français. Les motards qui possèdent ainsi les 3 formats anciens sont donc dans l’obligation de mettre à jour leur plaque d’immatriculation. Ceux qui ne respecteront pas cette réglementation peuvent encourir plusieurs sanctions. Il est alors très important que votre plaque immatriculation moto enduro réponde aux normes en vigueur.

Les sanctions encourues en cas de plaque non-conforme

C’est l’article R.317-8 du Code de la Route qui renseigne sur les différentes sanctions encourues en cas d’effraction en lien avec la plaque d’immatriculation. D’après l’article, il n’y aura pas de retrait de point pour les propriétaires de toutes les motos non-conformes à la taille légale, avec des caractères illisibles ou encore sans plaque. Cependant, une amende forfaitaire de 135 euros leur sera appliquée. Cette amende peut passer à 90 euros, si le paiement est effectué très rapidement, c’est-à-dire 15 jours après avoir reçu la contravention. En revanche, elle peut passer à 375 euros s’il y a retard de paiement de 45 jours. Aussi, elle peut même passer à 750 euros si le tribunal de police se saisit de l’infraction.

Par ailleurs, notons que le deux-roues peut être immobilisé de manière provisoire. Ce sont les forces de l’ordre qui sont chargées de prendre cette décision s’il la juge utile. Il peut être envisagé des cas extrêmes s’il y a fraude du certificat d’immatriculation, fausse déclaration d’adresse ou d’identité, usurpation de plaque ou encore fausse plaque. Dans ces cas, si l’on se réfère à la loi, les sanctions appliquées sont bien plus sévères. Le motocycliste en infraction peut subir un retrait de point et même aller en prison. Si vous possédez une moto enduro, il est alors préférable d’opter pour une plaque immatriculation enduro homologuée.

La moto enduro : qu’est-ce que c’est ?

Certains confondent la moto cross et l’enduro. Néanmoins, une moto enduro a bien des caractéristiques qui la différencient de la moto cross. Elle est en effet bien plus polyvalente. C’est une moto tout-terrain et est équipée de clignotants, de feux arrière, d’un embrayage, d’un phare et bien évidemment d’une plaque d’immatriculation grâce à laquelle elle peut être homologuée pour être utilisée sur les voies. Pour les motos cross, c’est impossible. La moto enduro est capable de rouler, grâce à la plaque immatriculation moto enduro, sur les routes classiques telle une moto de route. Il s’agit ainsi d’un excellent compromis entre la moto cross et la routière. Ceux qui utilisent leur moto pour faire du cross et pour aller en ville l’apprécieront très certainement.

Notons aussi que les motos enduro ont un design très semblable à celui des motos de route auxquelles des suspensions supplémentaires ont été ajoutées.

 Plaque immatriculation enduro homologuée : qu’est-ce qu’il faut ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, depuis le 01/01/2017, les dimensions standards des plaques moto doivent être les suivantes : 210 mm * 130 mm. Ceci, afin d’aider les radars à pouvoir lire les numéros des plaques avec plus de facilité. Ainsi, que vous rouliez en cyclo, en tricycle ou encore en quad et que votre plaque ne répond pas aux normes établies, eh bien, vous encourez une contravention pouvant s’élever à 750 euros. Mieux vaut éviter donc.

Une plaque immatriculation moto enduro homologuée doit être composée de 7 caractères en bâtonnets. Il ne doit ni avoir d’italique ni de gras. Aussi, ils doivent être disposés de la manière suivante : 2 lettres, 1 tiret, 3 chiffres, 1 tiret et 2 deux lettres. La plaque immat homologuée doit être sur un fond bleu et réfléchissant avec à gauche la lettre ‘’F’’ ainsi que le logo européen. À droite, on retrouve le numéro de département et le logo de la région. Au centre se retrouve le numéro d’immatriculation. Les numéros présents sur la plaque doivent quant à eux avoir la couleur noire.

Notons également qu’il n’y a que deux matériaux autorisés pour une plaque immatriculation moto enduro : l’alu et le plexiglas. La plaque doit intégrer le numéro d’homologation.

La personnalisation de la plaque moto enduro

Le SIV a apporté plusieurs changements, mais l’un des plus grands est la possibilité de choisir le numéro de département et la région qui doivent apparaître sur la plaque. Ce choix n’est toutefois pas remis en cause par le lieu de résidence. Cependant, sur la plaque moto enduro, on doit obligatoirement retrouver l’identifiant territorial. Par ailleurs, il faut noter que vous êtes en mesure d’ajouter sur votre plaque un texte personnalisé. 

Il faut savoir aussi que les autocollants et les stickers sont formellement interdits. En effet, la loi les considère comme une modification de la plaque. Si lors d’un contrôle, il est remarqué un autocollant sur votre plaque, eh bien, vous serez passible d’une amende s’élevant à 135 euros.

Quand faut-il changer sa plaque minéralogique enduro ?

Il y a certains cas de figure dans lesquels vous serez dans l’obligation de changer votre plaque moto :

  • Il y a eu détachement du fond blanc sur une partie des numéros

  • La plaque est déformée, fissurée ou encore cassée

  • On remarque sur la plaque des marques de coulure, de pliure et de corrosion

  • Il y a une absence de tiret et d’identifiant territorial

  • Pas de lien entre le numéro de département et la région

Dans l’un ou l’autre de ces cas, il va falloir procéder à un changement de plaque.

Fixer sa plaque immatriculation moto enduro

Pour un rendu plus esthétique, il est conseillé d’appeler un professionnel pour apposer sa plaque d’immatriculation. Cependant, si vous croyez en être capable, allez-y et tentez le coup. Il faudra donc vous munir d’une pince à rivets, de rivets et pour finir, d’une perceuse afin de fixer la plaque. L’utilisation des boulons et des vis est toutefois formellement interdite.

Ces articles pourraient également vous intéresser
Fabriqué en france
Label qualité
“Excellent”

Calculé sur 1853 vrais avis clients

Paiement Sécurisé
Paiement Sécurisé

Meilleure qualité
garantie

Production le
jour même

Expedition
sous 24h

Clientèle
100% satisfaite

logo google
4.8
Google
Avis Clients

(1853 avis)