Comment fixer une plaque d'immatriculation ?


Vous êtes ici :

Comment fixer une plaque d'immatriculation ?

L'installation d'une plaque d'immatriculation sur votre véhicule peut sembler être une tâche simple de bricolage, mais c'est une étape essentielle pour assurer votre sécurité sur la route et éviter toutes infractions. Nous allons vous guider à travers chaque étape du processus de fixation d'une plaque d'immatriculation, en mettant l'accent sur l'utilisation de la visserie, d’une pince et des accessoires de fixation appropriés.

Fixation plaque immatriculation : mais que dit la loi ?

La fixation des plaques minéralogiques est effectivement soumise à certaines règles. En effet, d’après l’arrêté du 9 février 2009 : « chacune des plaques d’immatriculation est constituée par une pièce rigide rapportée, fixée au châssis ou à la carrosserie du véhicule d’une manière inamovible […], les éléments de fixation des plaques d’immatriculation doivent être de la même couleur que celle de la zone sur laquelle ils sont apposés ».

Il faut donc comprendre que :

  • Les fixations doivent être inamovibles. Votre plaque minéralogique doit être rivetée à l’aide de rivets et d’une pince à rivet.
  • Les éléments de fixation, c’est-à-dire les rivets doivent être de la même couleur que la couleur du fond de plaque sur laquelle ils sont apposés.
  • La plaque doit être posée à l’endroit prévu par le constructeur et en position horizontale
  • La plaque arrière doit être éclairée
  • Le non-respect des dispositions prévues par l’arrêté du 9 février 2009 expose le conducteur à une amende de 4e classe

Fixation plaque immatriculation : quoi prévoir ?

Choix de l'outillage approprié

Avant de commencer le processus de fixation de votre plaque d'immatriculation, assurez-vous d'avoir à portée de main l'outillage nécessaire. Vous aurez généralement besoin d'une perceuse et d’un foret adapté à la visserie utilisée pour fixer la plaque. Mais aussi d’une pince à rivet, qui permet de sertir les fixations de façon à rendre la plaque inamovible.

Utilisation de la visserie correcte

La visserie est l'un des moyens les plus courants pour fixer une plaque d'immatriculation sur un véhicule. La fixation à l’aide de deux rivets est obligatoire, afin de rendre la plaque inamovible. Les rivets pop ont un manchon en alu et une tige en acier zingué galvanisé qui s’ouvre en collerette lors du serrage, les griffes rendent le système de fixation inamovible. Pour les plaques moto, nous vous conseillons également l’utilisation de deux rondelles pour s’adapter parfaitement au support de plaque. Pour une finition plus esthétique vous pouvez également utiliser des caches-rivets qui ont le même intérêt que des caches-vis.

Installation des pinces de fixation

Certaines remorques sont équipées de pinces de fixation spéciales pour les plaques d'immatriculation. Ces pinces offrent un moyen pratique et sécurisé de fixer la plaque souhaitée. Assurez-vous que chaque patte de fixation soit correctement positionnée et alignée avec la position de la plaque d'immatriculation avant de les serrer. Ces pattes de fixations ont une utilité pour les remorques ou les portes-vélo qui sont associées à plusieurs véhicules, et permettent une fixation rapide pour changer de plaque facilement.

Utilisation de dispositifs antivol

Pour dissuader le vol de votre plaque d'immatriculation, en plus des rivets, vous pouvez également utiliser des dispositifs antivols spécialement conçus à cet effet. Ces dispositifs peuvent inclure des vis à tête spéciale nécessitant un outil spécial pour les retirer, des cadres de plaque avec des verrous intégrés, ou des écrous de fixation antivol qui nécessitent une clé spéciale pour être retirés. Assurez-vous d'installer ces dispositifs conformément aux instructions du fabricant pour garantir leur efficacité.

Accessoires de fixation supplémentaire

En plus de la visserie et des pinces de fixation, il existe une variété d'accessoires supplémentaires disponibles pour assurer une installation sécurisée de votre plaque d'immatriculation. Cela peut inclure des rondelles d'étanchéité pour protéger la carrosserie du véhicule contre l'humidité et la corrosion, des caches-rivets pour une finition esthétique, ou des supports de plaque personnalisés pour ajouter une touche de style à votre véhicule. De nombreuses motos customs sont équipées de support de plaque en chrome, il faut cependant veiller à ce que la plaque soit inamovible et bien visible.

Fixation plaque immatriculation : Conseils pratiques pour une installation réussie

  • Démonter l’ancienne plaque :

Une fois muni de votre nouvelle plaque, vous pouvez retirer l’ancienne. Pour cela, munissez vous d’une perceuse et d’un foret de 5 et percez au centre de chaque rivet afin de désolidariser la plaque de son support. Nous vous conseillons une fois la pose terminée de détruire les plaques retirées.

  • Préparer la nouvelle plaque :

Munissez vous de nouveau d’une perceuse et d’un foret de 5 afin de percer les points de fixation. Nous vous conseillons de vous servir de votre ancienne plaque comme gabarit afin de conserver le même entraxe et la même position sur le véhicule. Si la position n’était pas correcte, utilisez un feutre de marquage et une règle pour représenter chaque point de fixation souhaité. Attention cela peut différer entre la plaque arrière et la plaque avant, notamment sur les véhicules à calandre bombée.

 Le diamètre des trous doit permettre d’insérer les rivets sans difficultés. Le perçage doit s’effectuer par l’arrière pour les plaques en plexiglas et par l’avant pour les plaques aluminium, afin de ne pas endommager la surface.

  • Installation de la nouvelle plaque :

Avant de commencer l'installation, assurez-vous de nettoyer soigneusement la surface sur laquelle la plaque d'immatriculation sera fixée pour garantir une adhérence optimale. Lorsque vous positionnez la plaque percée en raccord avec les trous du support de fixation, assurez-vous qu'elle est correctement alignée et centrée pour une apparence esthétique et une visibilité optimale. 

Les plaques moto doivent respecter une inclinaison de 30° sur un support de plaque homologué déporté du pot d’échappement.

 ATTENTION : Pensez à retirer le film protecteur de la plaque s’il y en a un.

Insérez les rivets avec éventuellement les rondelles et caches-rivets souhaités, et munissez vous d’une pince à rivet, vous devrez exercer plusieurs pressions sur la pince à rivet pour que le rivet se casse et reste fixé sur la plaque. 

Après avoir fixé la plaque, vérifiez qu'elle est solidement fixée en la secouant légèrement. Assurez-vous qu'elle ne bouge pas et qu'elle est bien sécurisée.

Vérifiez régulièrement l'état de votre plaque d'immatriculation pour vous assurer qu'elle est toujours solidement fixée et lisible. Remplacez-la si elle est endommagée à la suite d’un accrochage ou illisible.

Quels sont les interdictions ?

Pour circuler en Europe, il est formellement interdit d’utiliser certains modes de fixation comme :

  • Les ventouses, les clips
  • Les plaques adhésives
  • Les vis d’assemblage, les clous et les agrafes
  • Une sangle ou un tendeur
  • Le scotch double-face

En suivant ces conseils et en utilisant les bons systèmes de fixation, cela vous permet de fixer votre plaque d'immatriculation correctement et en toute sécurité. Assurez-vous de respecter les réglementations locales en type de fixation des plaques d'immatriculation et consultez les autorités compétentes si vous avez des questions ou des préoccupations spécifiques.

Meilleure qualité
garantie

Production le
jour même

Expedition
sous 24h

Clientèle
100% satisfaite

logo google
4.7
Google
Avis Clients

(2887 avis)