Plaques en Aluminium Collection noires


Vous êtes ici :

Que savoir de la plaque immatriculation noire ?

Généralement, les différentes voitures mises sur le marché possèdent un numéro d’immatriculation d’où une plaque d’immatriculation. Les célèbres voitures anciennes utilisées dans les films historiques ont souvent cette particularité d’avoir une plaque d’immatriculation noire. Aujourd’hui, ce type de plaque n’est plus autorisé depuis l'arrivée du nouveau système d’immatriculation. Cependant, les voitures de collection peuvent bénéficier d’une dérogation pour avoir ce type d’ancienne plaque. Bien évidemment, l’obtention d’une telle autorisation implique une conformité à certains critères.

Plaques d’immatriculation noire : qu’est-ce que c’est ? 

La plaque immatriculation auto noire est un modèle de plaque caractérisé par un fond noir sur lequel apparaissent des caractères en blanc. Aussi appelé plaque minéralogique noire, ce type a été adopté suite à la demande du gouvernement d’immatriculer toutes les voitures à moteur. Même si aujourd’hui, ce modèle de plaque est considéré comme « rétro », il a été utilisé pour l’immatriculation des voitures durant plusieurs décennies. Ce n’est qu’en 1993, que les nouvelles plaques sont apparues avec un modèle bien différent. Les anciennes plaques d’immatriculation noires ne sont désormais plus homologuées et les automobilistes qui les utilisent encore peuvent être sanctionnés par une amande.

Le numéro de plaque est composé de 3 ou 4 chiffres qui précèdent 2 ou 3 lettres et ensuite vient le numéro de département où habite le propriétaire du véhicule. Juste après le numéro l’identifiant territorial doit nécessairement apparaître. Ces plaques peuvent être en aluminium soit en plexiglas. Aujourd’hui, il est interdit d’attribuer la plaque d’immatriculation noire sauf quand il est question d’anciennes voitures. En effet, de nouvelles plaques sont venues les remplacer.

Les plaques d’immatriculation noires doivent rester conformes vis-à-vis de la législation en vigueur les concernant. Par exemple, les dimensions de 52 x 11 cm, doivent être respectées pour les plaques longues de voitures et ces dernières doivent avoir une forme carrée. En ce qui concerne les plaques noires pour deux-roues, elles devront présenter des dimensions de 21 x 13 cm.

Les raisons de l’interdiction de ce type de plaque

Depuis l’avènement du nouveau système d’immatriculation et sa mise en vigueur, il est interdit aux véhicules d’avoir des plaques d’immatriculation noires. Mais une certaine catégorie de véhicule peut toujours circuler avec ce type de plaque. Même si la législation reste stricte à ce niveau, elle laisse une porte de sortie à ceux qui souhaitent particulièrement conserver les plaques d’immatriculation noires. En effet, elle permet aux voitures de collection enregistrées par voies administratives de circuler avec ces plaques noires. Ainsi, la carte grise du véhicule doit contenir la mention « collection » lisible au niveau du champ Z.1 du certificat d’immatriculation.

Ce type de plaque n’est pas mis pour un but esthétique et concerne uniquement les voitures ayant au moins 30 ans. Les voitures qui ne sont pas de cette catégorie sont donc exclues et ne peuvent pas porter cette plaque. Ainsi, les véhicules neufs ne pourront pas y avoir accès et devront se contenter d’une nouvelle plaque d’immatriculation.

Si un automobiliste circule avec une plaque noire de collection alors que son véhicule ne possède pas une carte grise spécifique, il risque une amende. Il sera sanctionné pour plaque non conforme et donc écopera d’une amende de 4e classe. Le plus souvent, le propriétaire du véhicule doit payer 135 € lors de chaque contrôle routier. En revanche, dans le cas où la voiture est ancienne et n’a pas fait l’objet d’une modification d’immatriculation, la plaque noire lui sera autorisée. Il ne recevra donc pas de contravention venant de l’autorité routière et pourra rouler librement.

Cependant, les voitures de collection qui portent une plaque d’immatriculation noire bénéficient d’un certain traitement de faveur lors du contrôle technique. Les plaques font partie des points pris en compte lors du contrôle et en cas de non-conformité, elles peuvent entraîner une contre-visite.

Qui peut rouler avec une plaque noire ?

En référence à l’arrêté du 1er juillet 1996 régissant les plaques d’immatriculation, un véhicule peut porter une plaque d’immatriculation noire s’il a été immatriculé avant 1993. En effet, dans ce cas, le véhicule est enregistré sous l’ancien système qui autorise cette plaque. Il est donc possible de circuler en France avec un tel véhicule si ce dernier ne fait pas l’objet d’une modification de plaque.

Toutefois, tous les véhicules anciens ne bénéficient pas forcément de l’appellation « voiture de collection ». Les véhicules comme la Citroën 2CV ou encore la Ford Mustang doivent être conformes à certains critères avant de porter une plaque d’immatriculation noire. En effet, ces voitures doivent être dans leur état d’origine, avoir plus de 30 ans d’âge et ne doivent plus être en production. Également, elles devront avoir la mention « véhicule de collection » inscrite dans le certificat d’immatriculation. 

Pour ce qui est de cette mention spéciale, vous devez savoir qu’elle ne s’affiche pas systématiquement sur le certificat. Il faut en effet, effectuer au préalable une demande auprès de l’ANTS. Cette mention apparait comme une homologation pour le port de l’ancienne plaque sur votre véhicule. Avant de faire apposer la plaque, vous pouvez choisir une plaque en alu ou en plexi. 

Certains professionnels qui se chargent de la pose de plaques proposent aussi la personnalisation des voitures de collection. En effet, ces voitures peuvent être personnalisées avec l’autocollant de votre choix ou avec des logos. Généralement, ceux qui installent la plaque utilisent un contre-plaqué. Ces professionnels offrent aussi ces services de personnalisation aux deux-roues.

Le propriétaire dont le véhicule bénéficie d’une mention « véhicule de collection » profite de quelques avantages comme le contrôle technique tous les 5 ans. De plus, ce dernier peut échapper aux restrictions qui s’appliquent dans les centres-villes, comme celles concernant les véhicules polluants.

Comment obtenir la certification de véhicule de collection ?

 Si vous envisagez avoir une plaque d’immatriculation noire sur votre voiture, il est avant tout primordial de certifier cette dernière en voiture de collection. En effet, il s’agit d’avoir votre carte grise de collection qu’on pouvait juste obtenir en présentant le dossier à la préfecture. Mais cette procédure n’est plus envisageable aujourd’hui, car les guichets qui s'occupaient des affaires d’immatriculation ont été supprimé des préfectures.

Pour ce faire, l’automobiliste doit créer un compte sur la plateforme internet de l’ANTS. Sur cette dernière il devra cliquer sur la rubrique « ajout d’une mention d’usage sur mon véhicule ». Cette action lui permettra d’avoir la liste des différents documents nécessaires. Lors des démarches administratives, il faudra garder que l’inscription de la mention est irréversible. 

De plus, un document attestant les caractéristiques de la voiture et son âge doivent être fournis. Cette attestation conclura la demande de carte grise collection et permettra d’avoir le certificat. Elle doit être fournie soit par le constructeur soit par la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FEVE) et doit présenter les différentes caractéristiques techniques de la voiture. La FEVE se charge au préalable d’effectuer certaines vérifications comme l’âge de la voiture et la conformité par rapport aux caractéristiques d’origine. 

Ensuite, la fédération vérifie aussi si la demande a été faite par le propriétaire de la voiture. L’attestation de caractéristiques et de datation pourra par la suite être délivrée par la FEVE une fois les diverses vérifications effectuées. Ainsi la demande pour la certification de voiture de collection sera conclue et votre voiture peut être mise en circulation avec sa plaque noire.

Où trouver cette ancienne plaque ?

Pour trouver la plaque d’immatriculation noire pour votre véhicule, commandez chez un vendeur qui propose des plaques classiques. Dans ce cadre, un magasin offrant des pièces auto moto ou un professionnel de l’automobile pourrait vous satisfaire. Par ailleurs, vous pouvez trouver votre plaque noire sur les sites internet spécialisés dans ce domaine qui proposent des produits en ligne. Mais sachez être vigilant pour éviter d’acheter de fausses plaques.

Lors de l’achat de la plaque, il vous sera demandé de fournir votre nouveau certificat d’immatriculation qui renfermera les données nécessaires. Pour ceux qui vont préférer un achat en ligne, il faudra donner le numéro d’immatriculation de votre véhicule. Une fois les différentes procédures respectées, le propriétaire ne risque aucune sanction en roulant avec sa plaque noire.

Pour ce qui est de la pose de plaques d’immatriculation, certains vendeurs de plaques classiques s’en occupent. Dans le cas contraire, d’autres professionnels qualifiés peuvent vous aider. La plaque du véhicule sera installée à l’avant comme à l’arrière, et si vous le souhaitez, avec des personnalisations.

Quel est le prix d’une plaque minéralogique noire homologuée en France ?

Pour avoir une plaque noire, un automobiliste doit réserver entre 13 et 30 €. Mais le coût peut varier selon le vendeur. Aussi plusieurs autres détails peuvent être pris en compte pour la fixation du prix de la plaque. En effet, ce prix peut varier selon le format de la plaque choisi, sans oublier la matière de fabrication de cette dernière. Par ailleurs, le coût de la plaque d’immatriculation noire dépend également de la catégorie de la voiture de collection.

Autres véhicules concernés par les plaques noires

En dehors des voitures qui ont au moins 30 ans disposant de la mention nécessaire, d’autres engins peuvent posséder une plaque noire. Il est question des camions, des tracteurs, mais aussi des motos qui doivent aussi observer les mêmes critères. C’est-à-dire que le modèle de camion ou de moto dont il s’agit ne doit plus être en production. De plus l’engin doit être dans son état d’origine sans aucune modification majeure effectuée et sa première immatriculation doit être faite au moins 30 ans auparavant.

Comme c’est le cas avec les voitures, il n’est en aucun cas légal de conduire une moto, un tracteur ou un camion qui a une plaque noire. Si la carte grise de votre engin ne porte pas la mention « collection » vous êtes exposé à une amende de 135 €.

Meilleure qualité
garantie

Production le
jour même

Expedition
sous 24h

Clientèle
100% satisfaite

logo google
4.8
Google
Avis Clients

(1848 avis)