Contrôle technique Scooter - Quelles sont les fréquences de contrôle technique pour les scooters ?


Vous êtes ici :

Contrôle technique Scooter - Quelles sont les fréquences de contrôle technique pour les scooters ?

Cette année marque un tournant significatif dans le domaine des deux-roues, instaurant l'obligation d'un contrôle technique pour les motos, emboîtant ainsi le pas aux voitures et aux poids lourds soumis à cette mesure depuis de nombreuses décennies. À compter du 15 avril 2024, les conducteurs de motos et les motocyclistes devront également se conformer à cette nouvelle réglementation. 

Vous ne savez pas où trouver des informations concrètes ? Vous vous demandez “Quand faire le contrôle technique de ma moto ?”. Suivez le guide ! Il est important de planifier votre visite au centre de contrôle technique, en prenant rendez-vous pour votre scooter dans un centre agréé

Le contrôle technique des scooters demeure une préoccupation majeure pour les propriétaires soucieux de la sécurité et de la conformité de leur deux-roues, et notamment pour la question de la fréquence du contrôle technique scooter.

En France, la fréquence des contrôles techniques pour les scooters est réglementée par des normes spécifiques. Selon la législation en vigueur, la date du 1er contrôle technique d'un véhicule de catégorie L varie selon sa date d'immatriculation.  : 

  • Véhicule mis en circulation avant 2017 et dont la date anniversaire de 1re mise en circulation est antérieure au 15 avril : Le 1er contrôle technique doit être réalisé entre le 15 avril et le 14 août 2024.
  • Véhicule immatriculé avant 2017 et dont la date anniversaire de 1re mise en circulation est postérieure au 15 avril : Le 1er contrôle technique doit être réalisé au plus tard 4 mois après la date anniversaire de 1re mise en circulation, dans la limite du 31 décembre 2024.
  • Véhicule immatriculé en 2017, 2018 et 2019 : Le 1er contrôle technique doit être réalisé en 2025. Le contrôle doit être réalisé au plus tard 4 mois après la date anniversaire de leur 1re mise en circulation, dans la limite du 31 décembre 2025.
  • Véhicule immatriculé en 2020 et 2021 : Le 1er contrôle technique doit être réalisé en 2026. Le contrôle doit être réalisé au plus tard 4 mois après la date anniversaire de leur 1re mise en circulation, dans la limite du 31 décembre 2026.
  • Véhicule immatriculé en 2022 et après : Le 1er contrôle technique doit être réalisé au cours des 6 mois avant le 5e anniversaire de leur 1re mise en circulation.

Pour avoir plus d’informations concernant la fréquence du contrôle technique scooter, vous pouvez consulter le site du service public 

Quels sont les scooters concernés par le contrôle technique ?

Le nouveau contrôle technique concerne tous les véhicules motorisés à 2 ou 3 roues et quadricycles à moteur soumis à l'obligation d'immatriculation, de 50 cm³ ou plus. 

C'est-à-dire les véhicules de catégorie L : cyclomoteur, motocyclette, tricycle à moteur, quadricycle léger à moteur, quadricycle lourd à moteur, quad routier léger à moteur, quad routier lourd à moteur, quad tout terrain lourd à moteur ainsi que les motos et les scooters classiques.

Quelle que soit la marque de votre deux-roues, votre moto ou scooter est concerné : Yamaha, piaggion, honda, vespa… Le contrôle technique est obligatoire en fonction de la puissance de votre scooter : 50cc ou plus.

Si vous possédez des véhicules deux-roues relevant de cette catégorie, le Décret du 23 octobre 2023 du Code de la route vous concerne. Par conséquent, il vous sera obligatoire de faire passer votre véhicule motorisé par le contrôle technique moto.

Cependant, une dérogation existe pour les motos dédiées à la compétition, telles que celles utilisées en enduro ou en trial, à condition que leur propriétaire détienne une licence de la Fédération Française de Motocyclisme. 

Si votre moto passe le contrôle avec succès, un procès-verbal de contrôle vous sera remis, attestant de la conformité de votre véhicule aux normes de sécurité routière. En revanche, en cas de défaillance ou de non-conformité, un procès-verbal de contre-visite vous sera délivré. Vous devrez alors effectuer les réparations nécessaires et réaliser une contre-visite dans un centre de contrôle technique agréé 

Quel est la durée de validité du contrôle technique scooter ?

Le contrôle technique scooter doit être effectué pour la première fois en fonction du calendrier officiel qui est sorti et en fonction de sa date d’immatriculation présente sur la carte grise du véhicule. Puis, le contrôle technique doit être renouvelé tous les trois ans pour votre scooter. 

Il est essentiel de souligner que cette périodicité vise à garantir le bon état mécanique des scooters et à prévenir d'éventuels risques liés à l'usure ou aux défaillances techniques. 

Ainsi, respecter les échéances de contrôle technique contribue non seulement à la sécurité routière mais également à éviter d'éventuelles sanctions réglementaires. En tant que propriétaire de scooter, rester informé sur les fréquences de contrôle technique permet de planifier ces rendez-vous obligatoires de manière proactive, assurant ainsi la légalité et la fiabilité de son moyen de transport.

Si aucune défaillance n'est constatée lors du contrôle technique, le résultat est donc favorable. Pour tout contrôle technique d'un véhicule de catégorie L (Véhicule motorisé à 2 ou 2 roues  et quadricycle à moteur : cyclomoteur, motocyclette, tricycle à moteur, quadricycle léger à moteur, quadricycle lourd à moteur, quad routier léger à moteur, quad routier lourd à moteur, quad tout terrain lourd à moteur) la fréquence de validité est donc de 3 ans.

Il n'y aura pas de contre-visite à prévoir si votre résultat de contrôle technique est favorable. Le prochain contrôle périodique sera réalisé 3 ans plus tard.

Comment se déroule un contrôle technique pour scooter ?

Le contrôle technique pour scooter est une étape cruciale pour garantir la sécurité routière et la conformité des véhicules. La fréquence à laquelle vous devez soumettre votre scooter à ce contrôle dépend de divers facteurs, notamment la date de sa première mise en circulation et sa catégorie. 

Les propriétaires de scooters doivent s'assurer de prendre rendez-vous dans des centres agréés dotés de contrôleurs agréés pour garantir la validité du processus.

Au cours du contrôle technique, plusieurs points de contrôle clés sont inspectés, parmi lesquels le pot d'échappement, les freins, l'opacité des émissions, et bien d'autres. 

Les garagistes qualifiés procèdent au contrôle de la date-limite, vérifiant la limite de validité du certificat. L'organisme technique central, responsable du contrôle technique de véhicules légers, veille à ce que chaque scooter soit soumis à une visite technique complète. 

Les centres de contrôle utilisent des critères stricts pour évaluer les défaillances majeures, telles que des problèmes de freinage, d'opacité ou de circulation du véhicule.

En cas de détection de défauts, les garagistes peuvent procéder au démontage du scooter pour une analyse plus approfondie. Il est essentiel de noter que le premier contrôle intervient peu de temps après la première mise en circulation du véhicule, et par la suite, la fréquence dépend de la catégorie du scooter.

Les propriétaires doivent être conscients des points de contrôle spécifiques à leur véhicule utilitaire et prendre des mesures préventives pour assurer la conformité et la sécurité sur la route. En optimisant le respect des normes anti-pollution, les conducteurs contribuent à maintenir des conditions de circulation optimales et à assurer la durabilité de leur scooter.

Meilleure qualité
garantie

Production le
jour même

Expedition
sous 24h

Clientèle
100% satisfaite

logo google
4.7
Google
Avis Clients

(2887 avis)