Comment fixer une plaque d’immatriculation homologuée ?


Vous êtes ici :

Comment fixer une plaque d’immatriculation homologuée ?

Dans l’hexagone comme dans beaucoup d’autres pays du monde, toutes les voitures doivent avoir une plaque d’immatriculation pour pouvoir circuler librement sur la voie publique. Mais cette réglementation ne touche pas que la conception de plaque d’immatriculation. Elle prend aussi en compte la manière dont elles sont fixées sur les véhicules. Que devez-vous savoir exactement sur la fixation des plaques minéralogique en France? Outils de fixation, disposition, précaution à prendre, découvrez tout sur la pose de plaque d’immatriculation homologuée en France. 

Les dispositions légales relatives à la fixation d’une plaque d’immatriculation 

D’après l’arrêté du 9 février 2009 : « chacune des plaques d’immatriculation est constituée par une pièce rigide rapportée, fixée au châssis ou à la carrosserie du véhicule d’une manière inamovible […], les éléments de fixation des plaques d’immatriculation doivent être de la même couleur que celle de la zone sur laquelle ils sont apposés ». 

 

En clair, les plaques doivent être fixées avec des rivets pour ne pas qu’elles puissent bouger ou être facilement enlevées. Vous devez également vous assurer que la plaque soit dans la bonne position (horizontale). Si auparavant les plaques étaient placées de façon aléatoire il vous faudra procéder à leur remplacement.

Fixation des plaques: processus et outils 

Pour fixer vos plaques d’immatriculation vous devez absolument vous servir de rivets. Ce matériel a un double avantage : non seulement les rivets vous permettent d’avoir des plaques inamovibles mais ils vous gardent en règle vis-à-vis de la loi. Mais pour fixer les nouvelles plaques, il vous faudra enlever les anciennes. 

Conseils pour retirer les anciennes plaques ? 

Retirer les anciens rivets n’est pas une tâche complexe. Il vous suffit de les faire sauter. Mais ne le faites pas avec n’importe quelle perceuse. Il faudrait qu’elle ait une dimension de 5 mm. Mettez juste la perceuse sur la tête du rivet et percez. 

 

Au cas où vous souhaiteriez utiliser à nouveau les plaques, évitez d’y aller un peu trop fort afin de ne pas élargir les trous. Dès que vous aurez fini, n’oubliez pas de détruire les anciennes plaques pour que personne d’autre ne les utilise de façon illégale. 

Les étapes pour poser les nouvelles plaques 

Pour placer vos nouvelles plaques il vous faut faire deux trous en respectant les repères indiqués sur la plaque d'immatriculation à poser. Il vous faut une pince à rivets et des rivets. La pose se déroule en trois différentes étapes. 

 

Dans un premier temps, identifiez l’emplacement des rivets. En effet, la plupart des plaques possèdent des emplacements dédiés aux rivets. Mais si les vôtres n’en ont pas, ce n’est pas un problème. 

 

Vous pouvez identifier cet endroit par vous-même en vous servant de votre ancienne plaque minéralogique comme gabarit. Il suffit de la disposer au-dessus de la nouvelle plaque pour obtenir le bon emplacement. 

 

Après cette étape, la suivante consiste à percer des trous dans la nouvelle plaque. La troisième et dernière étape du processus est le rivetage. Mettez le rivet dans l’embout de la pince. Ensuite, insérez la plaque où il faut. Ne manquez pas de mettre la tige du rivet dans le trou puis appuyez bien le bras de la pince afin que la tête du rivet soit écrasée. 

Les différents types de rivet 

Il existe deux types de rivet : celui en aluminium et celui en acier. Choisissez parmi l’une ou l’autre des matériaux. Il en faut deux pour chaque plaque minéralogique. Ils doivent avoir les dimensions suivantes : 4 X 16 mm ou 4 X 20 mm. 

Est-ce possible de personnaliser sa plaque d’immatriculation avec un autocollant? 

 

La réforme de 2009 est venue réglementer beaucoup d’aspects en ce qui concerne les plaques d'immatriculation. S’il faut maintenant ajouter un identifiant territorial et un logo, il est cependant interdit d’en faire la modification de façon fantaisiste.  

 

En effet, il est formellement interdit par la loi de modifier ces informations en superposant un autocollant (celui du logo d’un autre département). Cette pratique est répandue en grande partie à cause du fait que les automobilistes souhaitent changer d’identifiant territorial lorsqu’ils changent de département de résidence. 

 

Voici ce que mentionne la loi à ce sujet :«il est interdit de modifier les plaques d’immatriculation ou d’y rajouter un élément ». L’acte est bel et bien illégal et tout automobiliste qui enfreint cette disposition encourt une amende de 135 euros qui peut aller jusqu’à 750 euros en cas de récidive. 

 

La seule manière de modifier son identifiant territorial, c’est la pose d’une nouvelle plaque d’immatriculation homologuée. 

 

Où commander sa plaque d'immatriculation ?

Deux options s’offrent à vous si vous souhaitez acheter une plaque ou en renouveler. Un achat en ligne ou auprès d’un garagiste. 

En ligne 

Aujourd'hui, le secteur s’est beaucoup développé et de nombreuses entreprises se lancent dans la conception et la vente de plaques d'immatriculation homologuée. La concurrence étant rude, elles n’hésitent pas à proposer des prix très abordables tout en conservant une qualité supérieure. C’est donc en ligne que vous aurez plus de chance d’avoir une plaque d'immatriculation pas chère. 

Dans un garage auto 

Quelques garages auto sont capables de vous concevoir vos plaques d’immatriculation homologuées. De plus, si vous êtes prêts à débourser quelques euros de plus, le garagiste vous fera la pose. 

Pose de plaque d’immatriculation spécifique : des particularités?

On entend par plaque d’immatriculation spécifique les plaques minéralogique à l’usage des :

  • remorques; 

  • des véhicules diplomatiques; 

  • les voitures importées ou en transit, etc. 

Ce type de plaques porte des mentions spécifiques, mais le mécanisme de pose reste le même qu’avec les voitures classiques. Il faudra aussi se servir d’un rivet pour les fixer afin qu’elles soient  inamovibles. 

Qui peut fixer une plaque d’immatriculation ? 

La pose d’une plaque minéralogique répond à un certain nombre de critères qu’il faut respecter : l’usage des rivets en particulier. toute personne capable de suivre les dispositions légales en vigueur peut procéder à la pose de votre plaque d'immatriculation. 

 

Vous pouvez même le faire vous même si vous êtes à l’aise avec la manipulation des outils nécéssaire pour cette opération : pince à riveter, rivet, perceuse, etc.  Le plus important étant de respecter ce que dit la loi à ce sujet.  

Questions fréquentes 

Quels matériaux pour une plaque ? 

Pour la conception de votre plaque minéralogique, vous avez le choix entre le plexiglas et l’aluminium. Le plexiglas est un matériau résistant et connu pour ses propriétés anti-UV. Sur le plan esthétique c’est ce qui est le plus recommandé. Mais étant donné qu’il s’agit d’un matériau haut de gamme, une plaque minéralogique de cette facture sera plus coûteuse qu’une en aluminium. 

Les véhicules anciens sont plus adaptés à l'aluminium; De plus, les plaques faites avec cette matière se déforment très vite au moindre petit choc. 

Comment avoir une plaque d’immatriculation pas cher? 

Le moyen le plus efficace pour avoir une plaque d’immatriculation à bas prix est de demander des devis sur internet. Le grand nombre de structures présentes en ligne vous permettra de faire la comparaison des prix pratiqués sur le marché. 

Ma plaque a été volée : que faire ?

La première réaction à avoir, c’est de se rendre dans le poste de police le plus proche pour porter plainte. Vous pouvez aussi signaler le vol de votre plaque d’immatriculation à la gendarmerie. Cela vous protégera au cas où le voleur s’en servirait pour commettre un délit. 

J’ai toujours ma plaque FNI, suis-je en infraction ? 

Non, vous n’êtes pas en infraction. Depuis l’avènement des plaques SIV, les propriétaires de l’ancien format ne sont nullement tenus de procéder à la migration. Vous ne le ferez que si vous devez en changer pour une quelconque autre raison. 

Est-ce possible de retrouver une plaque dans le fichier des immatriculations? 

Vous ne pouvez pas avoir accès au fichier national d'immatriculation pour rechercher une plaque. Seule la police et les instances de la justice ont accès à ces données. 

Comment savoir qu’une plaque est homologuée? 

L’homologation d’une plaque minéralogique concerne essentiellement la taille, le mode de fixation, le type d’information à mettre et la disposition de ces informations sur la plaque. Dans un premier temps, il faut retenir qu’une plaque d’immatriculation pour véhicule à 4 roues doit faire 52 cm x 11 cm. Les 4 x 4  et les camions adoptent le format 275 x 200. Vos deux plaques doivent également avoir la même taille et le même numéro comme identifiant territorial. 

Quelle est la taille exigée pour la plaque d'immatriculation d’une moto ? 

Moto ou scooter, la plaque doit faire 21 x 13 cm. Il en est de même pour les cyclomoteurs depuis la date du premier juillet 2017. 

Qui fabrique les plaques minéralogiques ? 

Les prestataires homologués par l’UTAC sont ceux qui sont habilités à concevoir des plaques d’immatriculation. Assurez-vous que votre prestataire ait cet agrément avant de lui confier la réalisation de votre plaque. 

 

Somme toute, il faut noter que la pose d’une plaque d’immatriculation n’est pas un exercice complexe. Vous pouvez le faire par vous même si vous disposez de rivets, d’une pince à riveter et d’une perceuse. Il vous faudrait aussi avoir toutes les informations relatives à la réglementation des plaques d’immatriculation en France. En cas de doute, demandez l’aide d’un professionnel. Heureusement, ce service ne vous coûtera pas une fortune.

Meilleure qualité
garantie

Production le
jour même

Expedition
sous 24h

Satisfait ou
remboursé

logo google
0
Google
Avis Clients

(0 avis)